Démissions forcées : monnaie courante